Les macarons sont mon pêché mignon !!! Cela fait déjà pas mal de temps que je les savoure (mon premier ça devait être en 1995 !!!!) et depuis un peu plus d'un an je prends encore plus de plaisir à les faire moi-même.

J'ai fait pas mal d'essais, essayé plusieurs recettes avant d'élaborer MA recette et MA méthode pour des macarons réussis à chaque fois et surtout aussi bons que ceux que l'on peut trouver en pâtisserie. Alors cette fois je vous fais partager ma technique (si on peut parler d'une technique).

Vous constaterez que je n'applique pas forcément tout ce que les GRANDS recommandent comme par exemple la séparation des blancs d'oeufs deux jours à l'avance mais je vous assure que malgré tout mes macarons sont réussis !!!!

 

Les Macarons Pour Les Nuls

Ingrédients (pour les coques...pour les ganaches d'autres recettes suivront)

100 Gr de blancs d'oeufs (1 blanc d'oeuf basique fait entre 30 et 35 grammes il vous faut donc environ 3 oeufs . Pour les jaunes je ne les jette pas...ils se conservent très bien au congélateur et serviront plus tard pour d'autres recettes !!!) ; mon petit truc quand je cuisine et qu'il me reste un blanc d'oeuf je le congèle dans un bac à glaçons...Ne vous inquiétezpas vos blancs monteront en neige sans souci malgré la congélation !!!

200 g de sucre glace ; je fais souvent des macarons et je n'hésite plus à acheter du sucre glace par 1 kg...bien plus économique (moins de 2 euros le kilos pour la marque toute rose !!!)

125 g de poudre d'amandes ; je ne prends jamais le premier prix ...la poudre est bien souvent trop grossière mais je ne prends pas non plus forcément du haut de gamme ; depuis quelques temps je prends la marque Won***ful avec un prix compris entre 10 et 11 euros le kilo.

30 g de sucre

Certains ajoutent du blanc d'oeuf en poudre : perso je n'en ai jamais utilisé alors du coup je n'en vois pas trop l'intérêt mais cela apporte peut être un petit plus !!!)

Je prépare tout ces ingrédients avant de ma lancer dans la préparation (et oui un minimum d'organisation ça peut servir !!) et je prépare aussi mes feuilles de papier sulfurisé. J'ai essayé les plaques en silicone mais ça ne me convient pas.

Si vous voulez des macarons bien ronds et réguliers n'hésitez pas à tracer des cercles sur une feuille de papier sulfurisé (je les trace au feutre noir et je mets ma feuille sous les autres feuilles de papier...je n'ai dessiné mes cercles que sur une feuille que je mets de côté entre chaque séance de macarons...y'a pas de petites économies !!).

 

Préparation

Avant toute chose je vous recommande d'utiliser un récipient à fond rond ... ça facilite les choses au moment du mélange.

1. Faire chauffer votre four à 155 °C (pour moi c'est la meilleure température mais à vous de tester votre four n'est pas le mien !!!) , et surtout PAS DE CHALEUR TOURNANTE !!!!! Mon mari a voulu m'aider un jour et je ne lui avais pas  précisé ce point : résultat des coques toutes carquelées arghhhhhh !!!!

2. Je commence par tamiser ensemble le sucre glace et la poudre d'amandes. Certains les mixe ...moi j'ai essayé mais je crois que mon robot de cuisine n'est pas assez performant. Rassurez vous le fait de tamiser fait que vos macarons seront lisses !!!!

3. Je monte les blancs en neige (je rajoute parfois un filet de citron ou une pincée de sel...à chacun son petit truc pour des oeufs en neige bien ferme). Quand les blancs sont montés je rajoute les 30 g de sucre en 3 fois ; c'est ce qu'on appelle serrer les blancs d'oeufs. Vos blancs d'oeufs doivent alors former un bec d'oiseau...

Bravo vous venez de gagner la première manche !!!!!

4 . Incorporer les blancs d'oeufs au mélange sucre glace/ poudre d'amandes. On commence par mélanger délicatement histoire de ne pas casser les blancs en neige. Mon petit truc quand tout commence à être bien mélanger je remue un peu plus vite pendant quelques secondes (astuce vue dans l'émission le meilleur pâtissier de France). Tout cela s'appelle le macaronnage et si vous voulez travailler comme les pros il existe même des vidéos pour vous montrer comment faire.

Pour savoir quand votre préparation est prête c'est très simple :arrêtez de remuer et si la pâte redevient lisse d'elle même et bien c'est prêt !!!

Et voilà la deuxième manche est gagnée elle aussi...vous voyez c'est pas bien difficile!!

5. Préparer la poche à douille avec un embout n°8 (c'est celui qui me convient le mieux pour des macarons pas trop gros). Mettre la poche à douille avec le bout replier dans un pichet (ainsi ça ne coule pas ... oui je sais vous y aviez pensé vous aussi !!). 

Verser la préparation dans la poche ....vous voilà prêt à dresser vos macarons!!!!.

Pour ma part je suis loin d'être une pro de la poche à douille ; mon petit mari m'a donné son truc à lui qui est tout simple et qui me permet de maîtriser la bête : tenir la poche à douille bien droite et presser légèrement. C'est tout simple mais ça marche. Et puis n'ayez pas peur : même si vos macarons ne sont pas ronds ils seront bons malgré tout !!!!

6. Laisser crôuter : non non je ne vous ai pas traité de vieilles croutes !!!! Le croutage est essentiel pour la formation d'une jolie colerette. Pour ma part je n'hésite pas à les laisser crouter plus d'une demi-heure; pour savoir si ils sont prêts à être enfourner je pose mon doigts sur une coque (délicatement hein !!! il ne s'agit pas ici de marquer les macarons de votre empreinte !!) et si en relevant mon doigts rien n'a collé alors c'est prêt !!!!

Et vous voilà en route pour la victoire finale !!!!

7. Votre four est chaud ?? alors c'est parti pour la première fournée !!! Pour ma part pas de doubles plaques ou ni plusieurs plaques en même temps...pour moi c'est une plaque à la fois !! Je fais donc passer ma feuille de papier sulfurisé sur la plaque allant au four et hop j'enfourne !!! C'est parti pour environ 12 minutes de surveillance intense...et oui je me suis déjà retrouvée assise sur une chaise à guetter l'apparition de la collerette..et je me suis même vue sautiller dans tout les sens quand celle-ci apparaît !!!!

Pour savoir si vos coques sont assez cuites : même truc que pour savoir si les coques avaient assez croutées...si en bougeant le doigt très légèrement la coque ne bouge presque pas alors c'est prêt !!!!

Sortez la plaque et faîtes glisser la feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail (je ne la laisse jamais sur une plaque chaude. Et c'est parti pour la deuxième fournée (à chaque fois j'utilise une plaque froide sur laquelle je fais glisser mes coques crues ).

Et voilà vous êtes la reine (ou le roi !!!) des macarons : alors elle est pas belle la vie ????